Chape anhydrite : Avantages, inconvénients et prix

Aujourd’hui, on utilise différentes sortes de chapes en fonction de la situation. La chape anhydrite est l’une des chapes les plus fréquemment mise en œuvre. Elle présente des caractéristiques qui la mettent à part des chapes au ciment traditionnelles. Découvrez les avantages et les inconvénients de la chape anhydrite dans cet article, ainsi que des prix indicatifs.

Sommaire :

Avantages
Inconvénients
Prix
Points d’attention
Demander des devis

 

Qu’est-ce qu’une chape anhydrite ?

Comme son nom l’indique, la chape anhydrite est une chape liquide qui contient de l’anhydrite. Il s’agit d’un agent liant à base de sulfate de calcium (ou gypse) pour le mélange de sable, d’eau et d’adjuvants. Cette composition est différente de celle des chapes traditionnelles, qui contiennent du ciment.

La préparation de cette chape peut se faire très rapidement et comme elle est autonivelante, nul besoin de l’étaler manuellement. La pose ne nécessite donc pas tellement de travail, et il est possible de poser une chape anhydrite sur une grande surface en une seule journée.

Cependant, comme il s’agit d’une chape fluide, elle met beaucoup plus de temps à sécher qu’une chape en ciment traditionnelle.

La chape anhydrite est surtout populaire dans les gros projets de construction : nouvelles constructions, grosses rénovations, locaux professionnels, commerciaux ou industriels.

Avantages de la chape anhydrite

  • Solidité : la chape anhydrite, une fois sèche, est très solide, jusqu’à 3 fois plus qu’une chape traditionnelle. Elle peut donc supporter plus de poids sans se fissurer ou s’endommager.
  • Faible épaisseur : en plus d’être solide, cette chape a également une épaisseur plutôt faible. On peut poser des couches de 30 mm au minimum, ce qui est idéal en rénovation, quand les pièces ne sont pas aussi hautes.
  • Ne rétrécit pas : Il est rare que ce type de chape ne rétrécisse avec le temps.
  • Autonivelante : cette chape fluide crée une couche plane et uniforme, sans devoir être étalée à la main.
  • Compatible avec le chauffage au sol : la conductivité thermique d’une chape anhydrite est plutôt bonne, ce qui la rend compatible avec un chauffage au sol.
  • Pas besoin d’armature : comme elle est solide et ne rétrécit pas, il n’y a pas besoin de prévoir une armature pour renforcer ou stabiliser la chape.

Vous pensez que la chape anhydrite est la bonne option pour votre projet ? N’hésitez pas à demander des conseils à un professionnel. Vous pouvez recevoir des offres sur mesure via la page devis, c’est gratuit et ça ne vous engage à rien.

Inconvénients de la chape anhydrite

  • Uniquement applicable à l’intérieur : la chape anhydrite ne convient pas aux applications extérieures.
  • Sensible à l’humidité : cette chape est plus sensible à l’humidité que la chape au ciment, et il vaut mieux l’éviter pour les pièces humides comme la salle de bain.
  • Prix : la chape anhydrite est un peu plus chère que la chape au ciment.
  • Temps de séchage : le temps de séchage d’une chape anhydrite est bien plus long que celui d’une chape traditionnelle. Il faut compter environ 1 semaine par centimètre de chape.

 

chape anhydrite

Combien coûte une chape anhydrite ?

En moyenne, il faut compter entre 12 et 15 € par mètre carré pour la pose d’une chape anhydrite. Cela revient un peu plus cher que le prix d’une chape au ciment traditionnelle, mais la différence n’est pas énorme.

Plus la superficie à recouvrir d’une chape est grande, plus le prix par mètre carré sera intéressant.

La pose d’une chape doit toujours être réalisée par un professionnel spécialisé, qui dispose du savoir-faire nécessaire pour réaliser les travaux sans fautes et garantir un résultat optimal.

Vous pouvez trouver des entrepreneurs spécialisés près de chez vous via notre service de devis. Vous pouvez demander des offres sur mesure et comparer jusqu’à 3 devis, gratuitement et sans engagement. Cliquez ici pour faire votre demande.

 

chape fluide

Points d’attention

Voici quelques éléments important à prendre en compte avant de faire poser une chape anhydrite :

 

Quelle épaisseur faut-il prévoir ?

Comme nous l’avons mentionné, une chape anhydrite a une épaisseur minimale de 30 mm. Mais dans le cas d’une chape non adhérente (ex. si la chape doit être posée sur une membrane pare-vapeur), il vaut mieux prévoir au moins 40 mm. Si la chape est posée directement sur la surface, l’épaisseur peut aller de 30 à 50 mm. Si vous optez pour une chape flottante, une épaisseur de 45 mm est recommandée.

 

Faut-il poncer la chape ou pas ?

Faut-il poncer une chape anhydrite ? Cela dépend du fabricant de la chape. Pour être plus précis, il existe plusieurs sortes de chapes anhydrites. En fonction de sa composition, il est possible qu’une pellicule de surface, parfois appelée laitance, apparaisse sur la chape après quelques jours.

Il s’agit de carbonate de calcium qui remonte à la surface à travers les pores de la chape. Cela empêche la chape de sécher correctement et peut causer des problèmes d’adhérence avec le revêtement de sol. Si ce phénomène se produit, il faut impérativement poncer la chape.

D’autres chapes n’ont pas ce problème. Si la chape ne présente pas de pellicule de surface, il n’est pas nécessaire de la poncer.

 

Demander des devis : Pose de chape

Vous souhaitez trouver un entrepreneur pour réaliser une chape ? Via le formulaire ci-dessous, vous pouvez décrire votre projet et demander jusqu’à 3 devis à des entrepreneurs spécialisés. Cela vous permet de comparer leurs offres et de choisir la plus intéressante. Ce service est complètement gratuit et ne vous engage à rien.

  • Devis gratuits
  • Sans engagement
  • Comparez et épargnez
  • Entrepreneurs agréés